• L'histoire de St Nicolas

    L'histoire de St Nicolas

    Saint-Nicolas ou Nicolas de Myre est né entre 250 et 270 après J-C à Patara en Lycie (Turquie actuelle)

    et il est mort le 6 décembre, entre 345 et 352.

    Il fut évêque de Myre.

    Durant sa vie, il accomplit de nombreux miracles :


    Apprenant qu'un père n'a pas de quoi fournir une dot de mariage à ses trois jeunes filles,

    Nicolas jette de l'argent dans leurs bas qu'elles avaient mis à sécher sur la cheminée.

    Grâce à lui, le père peut assurer le mariage de ses trois jeunes filles.

    Il ressuscite aussi trois enfants qui, étant allés glaner aux champs,

    avaient été tués et découpés par un boucher.

    C'est la légende la plus connue des petits enfants lorrains !

    Saint Nicolas est fêté principalement dans l'est de la France (Lorraine et Alsace),

    le nord, la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne, la Hollande,

    l'Autriche et les Pays Bas.

    À la Saint Nicolas, la tradition veut que les enfants qui furent sages

    durant toute l'année reçoivent du pain d'épice.

    Et que ceux qui n'auront pas fait figure d'enfants sages reçoivent

    des coups de martinet par le père fouettard.

    Le Père Fouettard, qui accompagne Saint Nicolas, serait en fait le boucher de l'histoire.

    Pour lui faire regretter son méfait, ce dernier l'aurait condamné à l'accompagner

    lors de sa distribution de récompenses, en lui assignant la tâche de punir les enfants désobéissants.

    La ville de Saint-Nicolas de Port en Lorraine abrite une relique du Saint depuis 1090 : sa phalange "dextre bénissant".

    Il sauve également de la tempête un bateau portant

    une cargaison de blé pour la ville de Myre.

    « SOUTIEN A JACKY DANIEL CHANTEUR ET AUX ARTISTESSaint- Nicolas »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


SCRIPT 2: